Les vacances sont finies mais l'aventure continue ! Grosse promotion sur nos Matelas LEXA🚀

Comment réussir son bivouac ?

Vous êtes partis pour un trek en complète autonomie ou encore une randonnée de quelques jours dans un coin éloigné de toutes civilisations. Sans doute serez-vous tentés de bivouaquer ? Certaines règlementations et règles de bons sens s'appliquent, nous vous les avons expliqué dans un précédent article, mais allons les rappeler ici et vous quelques conseils pour éviter toutes mésaventures. 

gif-lets-go-to-camp

Les équipements indispensables pour votre bivouac

Bivouaquer nécessite un minimum de matériel. Dormir dans la nature sans ce minimum peut vous causer pas mal de désagréments. Voici la liste des matériels nécessaires pour un bivouac réussi :

  • Sac de couchage : prenez toujours avec vous un sac de couchage adapté aux conditions climatiques et de température que vous allez rencontrez. Si vous hésitez entre 2 sacs de couchage, privilégiez dans le doute celui le plus chaud
  • Matelas : ne faites pas l'erreur de le négliger, c'est lui qui vous assure un meilleur confort et un sommeil réparateur. Nos matelas gonflables Sathom et Lexa sont en plus léger et compact. Emporter les avec vous, ils sauront se faire oublier.
  • Tente : Comme pour le sac de couchage, prenez une tente adaptée au contexte. Si vous comptez vous installer en altitude, privilégiez une tente basse afin de se protéger du vent. Les modèles avec petit auvent sont très pratiques pour se faire à manger à l'abri et y ranger ses équipements durant la nuit.
  • Réchaud : Si vous allez à l'étranger, les réchauds à essence sont à privilégier tandis qu'en France le gaz suffira.

equipement-camping-bivouac

Bonus: Pensez à chaque à fois à emporter avec vous des filtres à eau ou des pastilles de purification. Ils seront primordiales sécurité sanitaire.

L'emplacement de votre bivouac

Pour votre sécurité, mettez-vous à l'écart de routes, chemins ou sentiers. Évitez aussi la proximité des troupeaux et des cours d’eau dont le débit peut changer rapidement. Éloignez-vous aussi des points bas, des rivières, points d’eau et des falaises ou autres choses de ce genre ! Nous avons encore vu l'année dernière une tente dans la brume au petit matin à moins de 10 mètres d’une gorge...

deux-tentes-emplacement-bivouac

Privilégiez des zones herbeuses ou encore la proximité de petits arbres mais évitez si possible d’être aux pieds d’immenses arbres avec de grosses branches. Dans tous les cas, nous recommandons d'inspecter les environs de votre lieu de bivouac, sur un cercle de 30 mètres de rayon afin d'éviter d'avoir de mauvaises surprises.

Monter sa tente

Monter votre tente est la première chose à faire. Choisissez un espace plat que vous dégagerez de toutes pierres. S'il y en a autour de vous, vous pourrez utiliser des herbes sèches pour vous faire une sorte de « litière ». Prenez connaissance de l'orientation du vent afin d'orienter correctement votre tente. Celle-ci doit être plantée de manière à protéger l'entrée du vent.

tente-bivouac

Faire un feu ?

Là aussi, appliquer strictement les règles en vigueur. La plupart du temps, les feux sont tout simplement interdits, car il va sans dire que le feu va laisser des traces et avoir un impact sur la zone concernée. Nous vous conseillons donc de réservez l'utilisation du feu qu'en dernier recours, dans des cas extrêmes de froid pour pour des raisons de signalement.

feu-bivouac-camping

Ne laissez pas de traces 

Chez Alpeex, nous sommes partisans de la philosophie “Leave No Trace”, en français “Ne pas laisser de trace”.Cette philosophie provenant de l'Amérique du Nord regroupe un ensemble de règles éthiques et de protection de l’environnementet incite chaque randonneur à ne laisser aucune trace sur son passage. L’objectif étant de sensibiliser les randonneurs à être respectueux envers la nature et l’environnement, mais aussi, envers les autres randonneurs. Plus d'informations sur le site LNT dédié.

oiseau-sac-chips

Ainsi, inspecter les lieux avant de partir afin de ne laisser aucun déchet. Enterrez vos excréments dans des trous à quinze à vingt centimètres de profondeur à l’écart du campement, des sentiers ou source d’eau. Rebouchez bien chaque trou à la fin de votre bivouac.

Ne laissez jamais de nourriture sur votre lieu de bivouac en pensant que les animaux sauvages pourraient apprécier. Cela peut être au contraire très néfaste pour leur santé et les pousser à certains comportements non naturels si cela se reproduit. Cela va en plus les inciter à s'approcher des campements.

leave-no-trace-camping

Enfin, profitez ! Profitez de ce sentiment de liberté rare ! Une nuit en pleine nature est précieuse de nos jours, alors appréciez en chaque instant. Avec nos conseils prodigués dans nos différents articles de blogs, vous saurez tout ce qu'il faut pour que vos prochaines expériences ne soient que du plaisir ! N'hésitez pas à faire un tour sur notre boutique en ligne pour voir les différents équipements parfaits pour le bivouac que nous proposons !

Vous cherchez un matelas de randonnée ?